Webster University Genève : choisir un cursus américain

Michal Sela, directrice des admissions de Webster University à Genève, illustre les caractéristiques et les particularités qui donne à cet établissement une valeur internationale.

- Pouvez vous nous expliquer comment se manifeste le caractère international de Webster University de Genève ?

Deux éléments fondamentaux font de la Webster University un établissement ancré dans l’international.
Tout d’abord les élèves : 100 nationalités sont représentées au sein de Webster University. Certes 15 % de nos étudiants sont Suisses, mais parmi eux beaucoup possèdent une double, voire une triple nationalité, ou ont beaucoup voyagé.
Chez nous, diversité signifie richesse : il n’y a pas de programme d’accueil particulier aux étudiants étrangers puisque presque tous nos étudiants sont étrangers. Par contre, nous disposons de programmes de soutien pour les nouveaux arrivants, afin qu’ils s’intègrent au mieux à leur environnement. On les aide par exemple à trouver un logement dans Genève.
Le deuxième élément fondamental de l’internationalisation de Webster University est le réseau du campus. Nous disposons de 6 campus internationaux situés sur trois continents différents : Saint Louis dans le Missouri, Vienne, Londres, Leiden aux Pays-Bas, Thailande, et même Chine.



- Au sein de Webster University, les étudiants suivent un cursus américain. Quels intérêts ont les étudiants à suivre un tel de cursus plutôt qu’un cursus européen classique ?

Le système américain est très différent de l’européen, et le choix doit se faire selon les exigences propres à chaque étudiant.
Les différences sont nombreuses, mais voici une illustration des principales.
Tout d’abord, il n’est pas inutile de rappeler que l’enseignement se fait en anglais, ce qui représente aujourd’hui un atout considérable.
Ensuite, deuxième grande différence : la flexibilité.
Nos étudiants disposent de plus de liberté qu’un étudiant suivant un cursus européen. Ils sont en effet encouragés à suivre des cours dans différents domaines au début de leur cursus, afin que le choix définitif de leur spécialisation, qui ne se fait qu’au terme de la 2ème année d’études, soit une décision informée.
Et même une fois le choix de la spécialité fait, nous offrons à nos étudiants la possibilité de continuer de suivre des cours dans différents programmes. Un étudiant peut suivre une spécialité majeure qu’il accompagne d’une autre, mineure, voire de deux mineures.
Certes, la spécialisation est par conséquent moins approfondie que dans le cursus européen. Mais à l’approfondissement nous privilégions la multidisciplinarité qui est pour nous un gros atout : elle débouche sur une compétence très diversifiée qui plaît souvent aux employeurs.
Enfin, dernière grande différence : l’approche personnelle.
Au sein de notre université, la sélection se fait avant l’entrée . Une fois l’élève accepté, nous employons tous nos moyens pour qu’il réussisse et il ne sera soumis à aucun système éliminatoire.
Nos étudiants sont donc particulièrement encadrés : ils suivent des petits cours de 25 personnes et disposent de conseillers académiques qu’ils rencontrent au minimum 5 fois dans l’année. Nos élèves sont donc par là conseillés dans leur choix et aidés dans la rédaction de leurs cv comme dans la recherche d’un stage.

- Webster University propose-t-elle à ses étudiants des parcours ou des partenariats particuliers ?

Au-delà des programmes « classiques », nous offrons à nos étudiants plusieurs parcours intéressants au niveau du master. Nous avons par exemple lancé un nouveau programme en gestion des organisations non gouvernementales, programme particulièrement intéressant dans une ville comme Genève, où se trouvent beaucoup d’ONG.
Nous proposons aussi un master en psychologie spécialisé dans la formation de thérapeutes. Enfin, nous disposons de 2 programmes en français centrés sur la gestion du système des soins.
En ce qui concerne les partenariats, nous disposons tout d’abord de partenariats avec des institutions universitaires, comme l’université d’études internationales de Genève ou l’école de commerce de Grenoble. Webster enseigne par exemple dans son campus de Genève le même Doctorate of Business Administration, proposé par l’école de commerce de Grenoble.
Par ailleurs, nous avons aussi des partenariats avec des organisations internationales, des multinationales, et des entreprises ; ce qui nous permet d’offrir à nos étudiants un large éventail de stages.

Le cursus américain s’intègre donc parfaitement dans le cadre de l’internationalisation des études. Reste à voir s’il correspond à votre profil !

Dans la même rubrique

Interviews :

A lire également