UBIS : une université pleine de projets

Interview du professeur Roberto Bonino, directeur administratif de l’University of business and international studies (UBIS).

- En quoi se manifeste le caractère international d’UBIS ?

UBIS fait partie d’un groupe international américain qui regroupe l’UBIS à Genève, un college à Washington, et une école professionnelle en Arizona. Les cours de ces différents établissements sont coordonnés, ce qui donne à nos étudiants la possibilité de partir à Washington ou en Arizona, selon leurs souhaits, et sans aucune inquiétude. Les étudiants suisses par exemple seront sûrs de voir leur diplôme et leurs crédits reconnus aux Etats-Unis, et vice versa.
Autre point important : tous nos programmes développés en classe sont en ligne : on peut donc être à Washington tout en suivant les mêmes cours des étudiants de Genève.
De plus, l’UBIS est parfaitement ancrée dans la nouvelle tendance à l’internationalisation des études par les programmes et les partenariats qu’elle propose.
En ce qui concerne la formation, tous les cours sont en anglais. Et nous recevons des étudiants du monde entier : Afrique, Asie, Europe… de nombreuses nationalités sont représentées.

- En quoi l’UBIS est-elle particulièrement attrayante ? Proposez-vous une offre de formations inédite ?



Notre école propose des cursus selon 3 axes principaux : business et management, relations internationales et media and communication.
Mais nous avons également plusieurs projets en chantier. L’année prochaine nous comptons développer deux masters : master en informatique et master en hospitality management. Ce dernier s’adresse aux étudiants qui souhaitent se spécialiser dans la gestion des réunions et des évènements au sein des groupes hôteliers. Très professionnalisant, ce master fera la particularité de l’UBIS.
Enfin, il faut savoir qu’on offre aussi aux jeunes qui n’ont pas suivi de parcours universitaire, mais qui ont beaucoup d’expérience professionnelle, la possibilité de suivre un APAS (Adult Program of Accelerated Studies). Des cours de 3 heures, qui se déroulent du lundi au jeudi, et qui permettent aux jeunes travailleurs d’acquérir de solides connaissances de base tout en continuant de travailler.

- Pourquoi un étudiant étranger préférerait-il l’UBIS à une autre école ? Réservez-vous aux étrangers un accueil particulier ?

Afin d’améliorer l’insertion des étudiants étrangers, nous leur offrons une aide à la fois scolaire et sociale.
Tout d’abord, nous faisons le possible pour faciliter l’intégration des étudiants à Genève. Nous les aidons par exemple dans la recherche d’un logement : nous disposons de chambres étudiantes dans toute la ville que nous proposons aux étrangers pour qu’ils ne perdent pas trop de temps dans la recherche d’un logement qui peut parfois s’avérer très cher.
En outre, nous proposons des cours d’adaptation. Un niveau académique en mathématiques et en anglais est en effet requis. Il peut parfois arriver que les étrangers ne possèdent pas ce niveau en raison du parcours particulier qu’ils ont suivi. Nous nous proposons alors de les aider en fournissant des cours de préparation.

Pour plus d’informations sur les programmes et diplômes consultez le site de l’UBIS.

Dans la même rubrique

Interviews :

A lire également