Masseur-kinésithérapeute

Premier avertissement pour ceux qui rêvent de masser les footballeurs des grands clubs européens : la désillusion vous guette ! Ils ne sont qu’une petite poignée à évoluer dans ce domaine.

Profil



Sachez que ce métier nécessite des qualités physiques. Mieux vaut avoir une certaine force et une bonne résistance, car la manipulation de certains grands handicapés est assez difficile.
Quant au mental, discrétion, méthode, patience, écoute, sens des relations humaines et diplomatie priment une fois de plus pour répondre à des soins longs et douloureux.

Fonction

Le « kiné » effectue des actes de massage, de gymnastique médicale, de rééducation fonctionnelle et motrice.
Ses patients ? Des malades atteints de paralysie ou de troubles neurologiques, des opérés, des personnes souffrant de traumatismes (accidents de la route, du travail, du sport…), mais également des victimes d’affections respiratoires, circulatoires.
Il rééduque par le massage et la gymnastique médicale ces patients en utilisant des appareils et de nouvelles techniques faisant désormais partie de sa panoplie : boue, hydrothérapie, infrarouges, etc. Il peut également intervenir sans prescription médicale dans un dessein sportif ou esthétique, dans le cadre d’une remise en forme, par exemple.

A noter : le champ d’exercice des masseurs-kinésithérapeutes s’est ouvert à des méthodes très pointues. Ainsi, on utilise en cabinet la balnéothérapie, l’électrophysiothérapie, l’hydrothérapie…

Dans la même rubrique

Administration :
Aéronautique :
Art / création :
Audiovisuel :
Automobile :
Beauté :
Commerce / vente :
Droit :
Environnement / animaux :
Humanitaire :
Finances / compta / assurances :
Informatique et multimédia :
Journalisme / édition :
Média / publicité / communication :