Travailler dans la finance au Royaume-Uni

La plupart de ceux qui optent pour un départ vers le Royaume-Uni ont pour motivation principale l’espoir de trouver un emploi. Et c’est souvent le cas. Dans un pays où le taux de chômage plafonne à moins de 5 % et où la souplesse des recruteurs est bien plus grande, tout est possible.

La plupart de ceux qui optent pour un départ vers le Royaume-Uni ont pour motivation principale l’espoir de trouver un emploi. Et c’est souvent le cas. Dans un pays où le taux de chômage plafonne à moins de 5 % et où la souplesse des recruteurs est bien plus grande, tout est possible. Le principal avantage : la quasi-inexistence de la discrimination à l’embauche.
C’est un fait que soulignent tous les expatriés : les employeurs britanniques sont plus attachés à l’ambition et à l’implication professionnelle qu’au nombre et à la réputation des diplômes obtenus. À vous donc de prouver vos capacités pour obtenir des responsabilités !
S’il y a un secteur qui est en perpétuelle effervescence au Royaume-Uni, c’est bien l’industrie financière. Un simple coup d’œil au classement des plus grandes entreprises britanniques suffit pour s’en rendre compte : 7 des 10 premières entreprises font partie du secteur banque/assurances (HSBC, Aviva, HBOS…).
Mais au niveau du recrutement, les banques américaines surtout sont à observer de près car leur filiale londonienne est bien souvent leur unique vitrine européenne. Les banques françaises sont également à surveiller. Enfin, notez que passer par un stage ou, mieux, un VIE aide grandement. Si au niveau des stages, le roll over est important, un volontaire reste en moyenne 18 mois, a le temps de prendre ses marques et de faire ses preuves, et donc il n’est pas rare que celui-ci soit embauché. Pour ce qui est de la rémunération, comptez £ 18 500 l’année (soit environ 2 000 € par mois) pour un stage, et plus pour un VIE.
Néanmoins, prenez garde, car malgré l’euphorie liée au marché de l’emploi, Londres reste la capitale la plus chère au niveau européen, et même si les salaires sont élevés par rapport à ceux perçus en Belgique, ils sont à ramener au coût de la vie londonienne.

Quelques sources d’emplois :

- www.efinancialcareers.ch

- British Banker’s Association : www.bba.org.uk

- Cityjob, le spécialiste en ligne du recrutement dans le secteur de la banque, de l’assurance et de la comptabilité :www.cityjob.com

- N’hésitez pas non plus à consulter les sites particuliers des banques britanniques (Barclays, HBOS, HSBC…)



Dans la même rubrique

Séjours linguistiques :