La Suisse : championne des formations en Hôtellerie-Restauration

La Suisse est considérée comme le berceau mondial du service en hôtellerie-restauration. On l’associe souvent à une certaine qualité de prestation. C’est sans doute le résultat de formations internationales d’excellence dispensées dans ses écoles hôtelières…

Quand on parle d’hôtellerie-restauration, c’est l’aspect culinaire qui nous vient premièrement à l’esprit. Pourtant, le secteur ne concerne pas uniquement les palaces et les restaurants gastronomiques, mais aussi les casinos, les centres touristiques de standing, les parcs à thème, les infrastructures sportives…



Des formations d’excellence
A l’international, les employeurs du secteur cherchent des managers gestionnaires très qualifiés, justifiant d’une formation prestigieuse et d’expériences internationales en stage. Autant dire que les exigences sont élevées !
C’est exactement ce à quoi préparent les écoles d’hôtellerie en Suisse. Elles recrutent à niveau Bac et les programmes d’enseignement (bachelors, MBA et masters) offrent de solides connaissances en gestion, en management, en commerce, en finance ou encore en marketing… Par exemple, les « Master of Education in Hospitality Organisational Training and Management » à l’Institut Glion et « Master in Hospitality Administration » à l’Ecole Hôtelière de Lausanne ont pour vocation de faire de vous de véritables stratèges. Managers experts vous endosserez des responsabilités importantes et apprendrez la résolution de problèmes et la prise de décisions stratégiques dans un environnement international.
Cours en anglais et stages vous permettront de vous mettre dans le bain. D’autre part, il n’est pas rare de compter 80 nationalités d’étudiants au sein d’un même établissement. Pour vous, futur manager, c’est aussi une première approche des équipes multiculturelles au sein desquelles vous travaillerez dans les grands établissements internationaux.

Des écoles plébiscitées par les professionnels
Cette idée d’excellence n’est pas une marque de chauvinisme mais l’avis des professionnels ! Pour preuve : l’étude menée l’année passée par TNS Sofres. L’enquête s’adressait aux recruteurs des métiers de l’hôtellerie et de l’accueil dans 52 pays. Ils devaient citer l’école dans laquelle il recruterait un diplômé pour une carrière internationale. Résultat ? Sur les dix premières écoles : les trois premières sont suisses ! Il s’agit de l’Ecole hôtelière de Lausanne, de l’Institut des Hautes Etudes de Glion et de l’école internationale Les Roches. Un peu plus loin parmi ces 10 premiers : la Swiss Hotel Management School et l’Institut Cesar-Ritz.
L’explication de ce succès est simple. Les formations suisses sont clairement en adéquation avec les attentes des employeurs et les exigences d’une carrière internationale.
D’ailleurs, il n’est pas rare que des établissements prestigieux viennent « chercher » les meilleurs élèves à la sortie de leur formation.

Des perspectives encourageantes, des évolutions permanentes
Le secteur encore pudiquement appelé hôtellerie-restauration, a de l’avenir : on prévoit 250 millions de postes dans ce domaine à travers le monde, en 2013 ! (D’après le World Travel & Tourism Council Institute). En parallèle le nombre de touristes sur le globe augmente d’année en année. L’Organisation Mondiale du Tourisme annonce 1,1 milliard de touristes pour 2010. Ce sont autant de clients que les établissements du monde entier devront satisfaire par leurs prestations !
Enfin, le secteur est fortement impacté par les nouvelles technologies. Les logiciels et autres systèmes de gestion évoluent sans cesse et la place de l’informatique est toujours plus importante. Les écoles l’ont intégré dans leurs programmes et sont au fait des moindres évolutions.

De belles perspectives d’avenir et des acteurs toujours plus qualifiés !

Thomas Roffé

Dans la même rubrique

Interviews :

A lire également