Responsable export à l’international

Rôle : Grâce à la parfaite connaissance de la zone géographique dont il a la charge, ce cadre commercial contribue à développer les ventes de son entreprise à l’étranger. Souvent responsable de ses dossiers (du premier contact, à la livraison finale des produits), il analyse les besoins des clients, prépare les propositions commerciales, négocie les contrats et traite les commandes. Il est au minimum bilingue anglais et a de solides notions en droit commercial et en fiscalité internationale. Garant de l’image de l’entreprise, il peut être amené à régler des problèmes logistiques et financiers.



Qualités : Autonomie, mobilité (le poste requiert des déplacements fréquents), sens relationnel, diplomatie, résistance au stress (les enjeux étant souvent très importants).

Débouchés : Habituellement, les grandes entreprises réalisent la majorité des exportations. Mais on constate que le nombre de PME/PMI exportatrices ne cesse de croître et que, dans le même temps, la part de leur chiffre d’affaires à l’export augmente. Pour débuter dans le métier, il faut justifier d’une expérience réussie, soit en tant qu’assistant export, soit en ayant réalisé des stages ou des séjours prolongés à l’étranger. Selon la structure qui l’emploie, ce professionnel travaille directement en liaison avec la direction générale ou bien sous la responsabilité de la direction commerciale ou internationale. Le salaire d’un jeune diplômé est généralement compris entre 28 à 35 KE par an.

Dans la même rubrique

Administration :
Aéronautique :
Art / création :
Audiovisuel :
Automobile :
Beauté :
Commerce / vente :
Droit :
Environnement / animaux :
Humanitaire :
Finances / compta / assurances :
Informatique et multimédia :
Journalisme / édition :
Média / publicité / communication :