Courtier

Son rôle
Le courtier est un travailleur indépendant inscrit au registre du commerce. Contrairement à l’agent général, il n’est pas lié à une compagnie d’assurances.
Mandataire de ses clients (entreprises ou particuliers), il négocie pour eux la signature de contrats d’assurances ou de produits financiers, les assiste dans l’exécution de ceux-ci ou dans le règlement des sinistres.
Il connaît donc parfaitement l’offre des différentes compagnies d’assurances et est à même de choisir les meilleures solutions en fonction de la situation particulière de chaque client. Tout comme l’agent général, il est à la tête d’un cabinet et s’occupe du recrutement et de la gestion de son personnel salarié.

Les qualités requises
Une connaissance globale des risques d’entreprises est indispensable car ces dernières constituent plus de 70 % de la clientèle des courtiers. En outre, il faut avoir des compétences en responsabilité civile, un sens commercial aigu, des qualités relationnelles et, si possible, parler couramment anglais.

Et après ?
A l’instar de l’agent général, le courtier peut agrandir le rayon d’action de son entreprise. La taille d’un cabinet de courtage varie ainsi entre une personne et... plusieurs centaines de salariés.



Dans la même rubrique

Administration :
Aéronautique :
Art / création :
Audiovisuel :
Automobile :
Beauté :
Commerce / vente :
Droit :
Environnement / animaux :
Humanitaire :
Finances / compta / assurances :
Informatique et multimédia :
Journalisme / édition :
Média / publicité / communication :