Chef d’orchestre

Le chef d’orchestre coordonne l’exécution et l’interprétation d’une œuvre en fonction des instruments de l’orchestre. Il est le chef des interprètes.

Plus qu’un métier, la direction d’orchestre est une vocation, qui correspond à un état d’esprit, à un caractère personnel autant qu’au talent de l’exercice. Pour être chef d’orchestre, en plus des compétences techniques nécessaires, il convient d’avoir l’âme d’un chef !
Si vous possédez de l’énergie et de la fermeté, un physique athlétique pour un emploi sportif dans sa forme, vous pouvez imaginer une carrière de chef d’orchestre.



Sa Formation
La fonction de chef d’orchestre est plus souvent une fin de carrière, un parcours individuel de musicien reconnu, qu’une formation et un métier de débutants. Mais si vous vous voyez bien avec votre habit noir, maniant votre baguette, il vous faut envisager immédiatement des études musicales très approfondies.

Un peu de géographie...
Comment se placent les musiciens d’un orchestre autour de leur chef ? Les premiers violons sont à sa gauche et les violoncelles à sa droite. Sur un deuxième rang, on trouve (de gauche à droite) les harpes, les seconds violons, les altos et les contrebasses. Troisième rang : les bois. Quatrième rang : les cuivres. Au dernier rang seront présentes, de gauche à droite les percussions, les timbales et les percussions à nouveau.

A noter

Quelques chefs mythiques :

Arturo Toscanini (1867-1957) : obscur violoncelliste, il dirige au pied levé et de mémoire Aïda en 1886 à Rio. La légende commence, son répertoire comprend plus de 600 œuvres toutes dirigées par cœur.
Wilhelm Furtwangler (1886-1954) : il succède à Richard Strauss comme chef des concerts symphoniques de l’Opéra de Berlin. Spécialiste incontesté de Beethoven, il a créé une grande partie du répertoire contemporain.
Bruno Walter (mort en 1962) : assistant de Gustav Mahler, il devient chef de l’Opéra de Munich. Il fonde le Festival de Saltzbourg où il dirige jusqu’à l’arrivée des Nazis au pouvoir.
Herbert von Karajan (1908-1989) : en première place dans les hauts lieux de la musique (orchestres Philarmonia de Londres, Philarmonique de Berlin...), il est incontestablement la star des chefs. Il fut notamment conseiller artistique de l’orchestre de Paris.

Dans la même rubrique

Administration :
Aéronautique :
Art / création :
Audiovisuel :
Automobile :
Beauté :
Commerce / vente :
Droit :
Environnement / animaux :
Humanitaire :
Finances / compta / assurances :
Informatique et multimédia :
Journalisme / édition :
Média / publicité / communication :