Barman

Son rôle
Quand on parle des métiers de l’hôtellerie-restauration, on ne pense pas toujours au barman, l’homme du bar. Et pourtant, le barman est bien présent dans les restaurants et les hôtels de luxe qui proposent à leur clientèle de se détendre autour d’un verre avant le repas ou avant de regagner leur chambre.
On le trouve aussi dans les cafés et les brasseries qui souhaitent employer un spécialiste de la préparation de cocktails, ou encore dans les centres de vacances, et bien sûr, dans les boîtes de nuit.
Shaker à la main, le barman confectionne les cocktails commandés en salle. Pour répondre à toutes les demandes, il doit connaître aussi bien ses classiques que le dernier cocktail à la mode et les habitudes de la clientèle étrangère, infiniment variables ! Un barman affirme également son talent et sa connaissance des produits en créant ses propres compositions et en les faisant adopter par le public.
La notoriété d’un bar ne se mesure pas seulement à la qualité des consommations. Un bar " marche " quand les clients se sentent accueillis, quand ils y trouvent une ambiance propice à l’intimité ou, au contraire, à la fête. C’est au barman de veiller à la qualité de cette ambiance, en dialoguant avec les consommateurs et en les mettant à l’aise.
C’est ainsi qu’un barman peut être amené à s’intéresser à la décoration des lieux ou à travailler avec la personne chargée de la programmation musicale. En dehors des heures d’ouverture, le barman gère l’approvisionnement de ses stocks, tient ses comptes et forme ses commis. Il doit également avoir en tête la législation en vigueur sur les boissons et les débits de boissons.

Qualités requises
En plus d’une bonne présentation (particulièrement dans les établissements de luxe) et d’une grande mémoire (une carte des cocktails peut-être très longue !), un barman doit faire preuve de qualités humaines certaines afin d’être un bon " animateur d’ambiance ".
Fin psychologue, discret, il doit aussi être d’un caractère assez ferme pour faire face aux aléas du monde de la nuit. Evidemment, on n’attend pas de lui le même comportement selon qu’il exerce au bar d’un hôtel de luxe ou dans une boite de nuit à la mode.

Et après ?
Un commis ou un employé barman peut accéder, après quelques années d’expérience, à un poste de barman. A son tour, un barman peut viser un poste de chef-barman, postes qui existent principalement dans les établissements de luxe. Mais, comme pour tous les postes de l’hôtellerie-restauration, un barman fait avancer sa carrière en intégrant un établissement plus prestigieux ou de taille plus importante.
A savoir : Contrairement aux idées reçues, on ne s’improvise pas barman. Les diplômes et les références ont leur importance dans la profession.



Dans la même rubrique

Administration :
Aéronautique :
Art / création :
Audiovisuel :
Automobile :
Beauté :
Commerce / vente :
Droit :
Environnement / animaux :
Humanitaire :
Finances / compta / assurances :
Informatique et multimédia :
Journalisme / édition :
Média / publicité / communication :