Etudier en Finlande

Formalités à remplir avant le départ

Entrer en Finlande

Les citoyens suisses ne faisant pas partie de l’union européenne, il est nécessaire d’acquérir un visa si vous souhaitez vous rendre en Finlande. Le visa est nécessaire pour une durée n’excèdant pas 3 mois. Pour vous le procurer, vous devrez aller vous faire faire un visa Pour plus d’informations supplémentaires, nous vous conseillons le site de la Direction de l’Immigration :

S’inscrire à l’université :


Il faut savoir, qu’aller étudier en Finlande nécessite un bon niveau au préalable notamment en anglais. En effet, la sélection à l’entrée est très sévère ! Pour 68 000 demandes il y a 28 000 places !



La maîtrise du finnois, étant relativement rare chez les étudiants étrangers, vous serez soumis comme pour les étudiants finlandais, à un examen afin d’être admis à l’université en première année.
Sachez qu’il est nécessaire de faire la démarche un an avant la date de rentrée universitaire qui rappelons le, se fait fin août.

Etant donné que la plupart des enseignements se font en finlandais ou en suédois, sauf exception, a priori vous allez plutôt vous tourner vers les programmes en anglais ou les échanges Erasmus.
Sachez qu’ils sont assez nombreux et consultables dans la rubrique concernant le système universitaire finlandais. Vous y trouverez en effet, plus de 300 programmes, qui sont recensés par spécialité.

Si vous souhaitez suivre la totalité d’un diplôme (licence, master…), il vous sera demandé votre certificat de fin de 6e primaire.
Vous devrez aussi passer un examen d’entrée, mis en place par l’université. Cependant, il vous faudra vous renseignez directement auprès de l’enseignement envisagé. Voir la liste des enseignements.

Comme je vous l’ai dit auparavant, pour étudier en Finlande, il vous est nécessaire de bien maitriser l’Anglais.
Pour cela vous devez passer au préalable le TOEFL et valider un bon score. Sans cela, vous n’auriez pas le droit de vous inscrire dans les universités finlandaises.

Enfin, quelque soit l’établissement, vous pouvez venir suivre une formation courte en un an ou un semestre qui n’est pas forcément validé par un diplôme mais qui vous donne une spécialisation supplémentaire.

Malgré que l’enseignement supérieur public soit gratuit en Finlande, sachez que vous devrez tout de même payer des frais d’inscription universitaire.

N’oubliez pas, le plus important, est d’effectuer vos démarches au moins un an avant ! N’hésitez pas à contacter l’établissement envisagé et à leur poser vos questions.

Pour en savoir plus nous vous conseillons de consulter :

- Pour en savoir plus sur les programmes d’échanges

- les différentes universités finlandaises

- le site du Conseil national de l’éducation

Dans la même rubrique

Guide pratique :