Etudier en Hongrie

Les exigences linguistiques

Pour accéder à l’enseignement supérieur hongrois, nul besoin de maîtriser la langue. En effet, de nombreuses formations sont proposées en anglais, allemand et français et conduisent aux diplômes de bachelor, Master et doctorat.

Si vous choisissez une formation en anglais, allemand ou français, on vous demandera de maîtriser la langue. Parfois, l’obtention d’une note minimum à un test – notamment le Toefl pour des études en anglais – sera exigée.

Si vous choisissez un enseignement en langue hongroise, vous devrez en connaître les rudiments. L’examen d’entrée à l’université évaluera d’ailleurs votre niveau d’expression et de compréhension.



Si vous estimez que votre niveau de hongrois est trop faible pour postuler, n’hésitez pas à prendre des cours ; de nombreuses institutions en proposent. En Hongrie, ceux qui ont besoin de cours préparatoires peuvent suivre un cursus d’un an proposé par l’Institut Balassi Bálint.. Des cours de langue peuvent être suivis dans d’autres établissements tels que le Centre de langues étrangères ou le Hungarian Language School.

Certaines universités qui accueillent des étudiants en échange proposent des cours de hongrois. Ceux-ci peuvent parfois démarrer avant la rentrée, sous forme de sessions intensives. S’il vous est possible d’arriver en août, vous aurez ainsi l’opportunité de bénéficier de ces cours. Certaines universités les organisent aussi tout au long de l’année scolaire. Les étudiants étrangers y sont regroupés par niveau. Pour avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site Internet de l’université dans laquelle vous souhaitez étudier.

Dans la même rubrique

Guide pratique :

A lire également