Etudier en France

Se loger et se soigner en France

Se loger

Ce n’est pas toujours facile de trouver un logement bon marché à Paris ou en province. Voici quelques pistes pour faciliter vos recherches :

Les Cités U (résidences universitaires) : pour en bénéficier, il faut montrer patte blanche car il y a beaucoup de candidats mais très peu d’élus. Comptez 150 € (250 Francs) pour une chambre d’environ 9 m². En tant qu’étudiant étranger, vous pourrez obtenir une chambre si vous êtes en mesure :

- d’attester d’un emploi en France, à temps plein ou à temps partiel au cours de l’année de référence.

- ou d’attester que votre père, votre mère ou votre tuteur légal ait perçu des revenus en France au cours de l’année de référence.

- ou d’attester que vous êtes boursier du gouvernement français.
Dans ces cas, remplissez un dossier social étudiant auprès du CNOUS, du 15 janvier au 30 avril pour la rentrée universitaire suivante.



La colocation : devant la pénurie de logements et des loyers très élevés, notamment en région parisienne, de plus en plus d’étudiants se lancent dans la colocation. Si l’aventure vous tente, vous trouverez de nombreuses annonces sur les sites suivants :

- www.colocation.fr propose, en plus des annonces, des conseils pour gérer sa coloc et éviter les désagréments

- www.appartager.com

- www.kel-koloc.fr

- www.easycoloc.com.

Le foyer : compromis entre la coloc et l’hôtel, les foyers ressemblent un peu à des internats avec de petites chambres individuelles ou doubles, un système de demi-pension, et le plus souvent des services annexes (femme de ménage, gardien, etc.). Certains sont mixtes, d’autres pas. Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.unme-asso.com.

La location privée : si vous n’avez pas peur de dépenser plus de 500 € (825 Francs) pour profiter d’un logement individuel et privé, n’hésitez pas à consulter la presse régionale et nationale, notamment l’hebdomadaire De particulier à particulier, spécialiste de la location entre particuliers. Sinon, vous pouvez consulter le site www.mapiaule.com

Aide au logement :
Si vous êtes locataire, sous-locataire ou co-locataire d’un logement neuf ou ancien, et si ce logement est votre résidence principale et que le bail est établi à votre nom, vous pouvez bénéficier de l’APL (Aide personnalisée au logement). Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.caf.fr.

Se soigner

Pour éviter les mauvaises surprises en cas de pépin, pensez à demander la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre centre de sécurité sociale en Suisse.
Dès votre arrivée en France, envoyez une copie de votre carte à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre région afin que le remboursement de vos frais médicaux soit assuré sans délai.

Bon à savoir :
Les services inter-universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé (SIUMPPS) sont implantés dans les universités et vous sont exclusivement destinés. Assistantes sociales, infirmières, médecins, psychologues, documentalistes sont là pour vous si besoin est.

Dans la même rubrique

Guide pratique :

A lire également