Etudier en Grande-Bretagne

Comprendre le système éducatif britannique

L’Angleterre attire chaque année des milliers d’étudiants étrangers. Difficile d’ailleurs d’imaginer un autre pays pour perfectionner un pur anglais, d’autant plus indispensable à l’heure de l’internationalisation des échanges. Mais où, quand et comment s’inscrire dans l’enseignement supérieur ?

Par Karine Darmon

Undergraduate et postgraduate : voici deux spécificités propres aux études supérieures anglo-saxonnes. Plus précisément, le 1er cycle des études universitaires baptisé undergraduate , d’une durée de 3 ou 4 ans (honours degrees), mène au bachelor’s degree (baccalauréat universitaire) of arts (BA) : davantage orienté vers les langues, l’histoire, les lettres ; ou au bachelor’s degree of sciences (BSc) avec des spécialisations proposées en biologie, mathématiques, commerce, économie.



On désigne ainsi ce cycle parce qu’il suppose que vous n’avez pas encore acquis de diplôme de l’enseignement supérieur. Une fois le bachelor en poche, vous êtes diplômé et pouvez entrer dans un cycle postgraduate. En l’occurrence, « an undergraduate » est un étudiant qui prépare le premier « palier » universitaire (first university degree) tel qu’un bachelor of arts ou science. A contrario, « a graduate » est un étudiant qui prépare un diplôme après le bachelor. Il entre alors en cycle postgraduate.

Notez que les programmes postgraduate , comme le master’s degree, se prépare en 1 an après un bachelor.
Les master’s les plus connus sont le MA (master of arts), MSc (sciences), MBA (business administration). Les masters ouvrent la voie des Ph.D, le pendant de notre doctorat suisse.
Il est toutefois possible de préparer après un bachelor, un law degree, et un juris doctorate ou JD en 3 ans ; un medical degree et un MD en 4 ans ou un masters of business administration (un MBA) en 2 ans.

Comment choisir un établissement ?

Quel choix opérer entre un college et une university ? Le college est un établissement du « higher education » (bac+1 à +4) qui dispense une variété d’enseignements (arts et sciences, liberal arts) et domaines professionnels (droit médecine, commerce ou ingénieur). Certains sont spécialisés dans un secteur d’activité à l’instar de Babson (business), Harvey Mudd (engineering), et Emerson (media and performing arts). Les colleges qui ne dépendent pas d’une université accueillent plus modestement entre 1 000 et 4 000 étudiants et proposent bien souvent le cycle undergraduate exclusivement.

Pour obtenir des infos sur la qualité des enseignements des diverses universités, consulter les sites www.qaa.ac.uk
Grâce au site Hero, le portail officiel de l’enseignement supérieur anglais, vous pourrez localiser directement sur une carte tous les établissements britanniques et avoir un accès direct à leur site internet.

Dans la même rubrique

Guide pratique :