Etudier en Grande-Bretagne

S’inscrire dans une université britannique

Pour présenter votre candidature « in the UK », il est important que vous présentiez d’excellents résultats scolaires, une lettre de recommandation de vos professeurs des classes de secondaire II que vous remplissiez scrupuleusement un formulaire d’admission et que vous justifiez de votre bon niveau de langue par un certificat.

UCAS, le site incontournable

Les demandes d’inscription des universités et colleges britanniques pour ce qui est du cycle undergraduate (bac +1 à Bac +3) sont centralisées par l’UCAS (Universities and colleges admissions service). Le site de l’organisme (www.ucas.com) fournit le formulaire de candidature et toutes les modalités d’inscription. Vous y trouverez également une base de données renseignée sur tous les établissements concernés. Parallèlement, il est préférable de recueillir les lettres de référence auprès de vos professeurs suisses et de vous présenter à l’examen du Proficiency, du Toefl ou de l’Ielts.
Attention : vous devrez adresser un dossier spécifique pour toute demande d’inscription à Cambridge et à Oxford.

Pour vous inscrire en postgraduate, il vous faudra passez directement pas l’université.

Inscription : mode d’emploi

Pour présenter votre candidature « in the UK », il est important que vous présentiez d’excellents résultats scolaires, une lettre de recommandation de vos professeurs des classes de secondaire II que vous remplissiez scrupuleusement un formulaire d’admission et que vous justifiez de votre bon niveau de langue par un certificat.



Un conseil : inscrivez-vous le plus tôt possible sur www.ucas.com. Certains candidats ouvrent leur dossier sur le site de UCAS dès le mois de juin pour l’année suivante. Non sans raison. En effet, méfiez-vous des dates limites d’inscription ; elles ont lieu en général entre le 1er septembre et le 15 janvier de l’année précédente. Cas particulier : Cambridge et Oxford fixent la date limite au 15 octobre de l’année précédant la rentrée. De même pour les études de médecine, dentaires ou vétérinaires. Autre spécificité : si vous choisissez de présenter votre candidature à Cambridge, vous ne pourrez le faire à Oxford. Et vice-versa. Les deux institutions se vouent une rivalité ancestrale, ne commettez pas d’impair !

Application form

La procédure d’inscription online de UCAS (rubrique Apply) est relativement simple pourvu que vous maîtrisiez l’anglais ! Outre votre état-civil, vous devrez préciser au maximum 6 choix d’universités ou colleges (4 pour médecine ou dentaire), fournir de plus amples renseignements sur vos études secondaires, comme les notes obtenus aux examens ou les matières dans lesquelles vous avez choisi de vous spécialiser.
Autre élément d’importance : le personal statement. Vous y détaillerez vos activités extra-scolaires (jobs, vie associative) et préciserez en quelques lignes vos motivations, les raisons qui vous conduisent à postuler dans un établissement supérieur anglais et dans telle ou telle discipline (background, voyages, centres d’intérêt).

Un petit conseil : ne vous avisez pas de faire référence à une université en particulier. Tous les établissements que vous aurez retenus recevront ce formulaire. La procédure suivra alors son cours. Les universités étudieront votre dossier.

Dans la rubrique « track » du site UCAS, vous pourrez suivre en ligne la décision émise par chacun des établissements. Soit vous êtes refusé, soit vous verrez apparaître « conditional » qui sous-entend que l’établissement vous admettra sous réserve d’obtenir telle ou telle moyenne à l’examen ou telle ou telle note dans une ou plusieurs matières. Tout dépend de l’université. Les plus prestigieuses (Oxford, Cambridge, King’s College) peuvent vous convoquer à une préalable « interview » en lieu et place.
Si vous êtes retenu après cet entretien, l’université vous soumettra une offre conditionnelle. Inutile de vous dire que la barre est placée relativement haut.

Précision d’importance : les inscriptions sur UCAS sont payantes (environ 15 livres).

Pour clore le chapitre formalités, sachez que les « top up fees », les frais de scolarité, ont connu une augmentation fulgurante en Angleterre. Comptez entre £ 1 150 ( 1 700 €, maximum) de frais de scolarité pour le cycle undergraduate ( 3 000 supplémentaires pour Oxford et Cambridge), et de £ 3 000 (4 500 €) à 10 000 (15 000 € !) pour un master, auxquels il convient d’ajouter les frais d’hébergement et de frais de vie.
Enfin, l’ambassade de Grande-Bretagne fait savoir que : « depuis le 1er janvier 2005, tous les demandeurs de visa étudiant doivent s’assurer que l’établissement dans lequel ils souhaitent effectuer leurs études est bien inscrit sur le registre du Department for Education and Skills Register of Education and Training providers ».

Dans la même rubrique

Guide pratique :