Etudier en Grande-Bretagne

Se loger et se soigner en Grande-Bretagne

A la recherche d’un "home sweet home"

Le logement en Grande-Bretagne n’est pas ce qu’il y a de moins chers, surtout si vous optez pour Londres. Ainsi, le mieux est de pouvoir bénéficier d’une chambre en cité universitaire, c qui est souvent le cas si vous participez à un programmes d’échanges.

- les logements universitaires



Ils sont de 2 catégories. Vous avez, soit les Halls of residence, qui comprennent le logement et les repas en restaurants universitaires, soit les Self-Catering, sont munis de cuisines collectives.
Pour obtenir une chance de vous procurer une de ces chambres, adressez vous à l’Accommodation Office de votre université, ou le british universities accommodation consortium, regroupement d’universités fournissant des chambres.
Pour le prix, comptez de 4000 à 6600 Francs l’année pour les Halls of residence, et entre 3000 et 5800 pour les Self-Catering.
Ils existent également des foyers particulièrement dédiés aux étudiants, qui sont assez abordables.

- la colocation

Il peut s’agir d’une solution, mais en Grande-Bretagne les loyers sont tellement hors de prix que cela n’est pas un must. De même pour les chambres chez l’habitant.

Quoiqu’il en soit vous pouvez toujours consulter le site mondial de la colocation : www.colotraq.com

Rendez-vous également sur les sites www.bunk.com et sur accommodations for students. Vous trouverez peut-être votre bonheur. Ou encore sur www.london-experience.fr, site qui vous permet même de réserver votre logement grâce à un formulaire à remplir en ligne ! Comme ça plus de souci sur place !

Enfin, vous pouvez toujours tenter votre chance sur casawap.com, vous trouverez peut-être un appart à échanger !

Prendre soin de sa santé

Avant de partir, pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie, elle vous permettra de bénéficier d’une prise en charge de vos dépenses de santé sur place. En Suisse, la CEAM est à demander auprès de votre institution d’assurance maladie.

Avec votre numéro de sécurité sociale européen, sachez que vous pourez bénéficier de soins gratuits dans les établissements du National Health Service.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l’Institution commune LAMal ou sur le site européen de la CEAM.

Dans la même rubrique

Guide pratique :