Etudier en Espagne

Le système universitaire espagnol

L’université espagnole

Les universités sont nombreuses en Espagne et se divisent en trois catégories distinctes : publique, privée et religieuse. Toutes délivrent les mêmes diplômes ; la différence principale réside dans le coût financier des études proposées. En effet, l’Etat prend en charge une partie des droits de scolarité des étudiants inscrits dans les universités publiques alors qu’il n’y a aucune prise en charge pour les étudiants des universités privées et religieuses.

Les diplômes



Comme ses voisins européens, l’Espagne est engagé dans le processus de Bologne qui conduit notamment à l’uniformisation des diplômes à l’échelle européenne. Les universités espagnoles reconnaissent également une formation courte, ce qui porte le nombre de diplômes reconnus à 4 :

- le diplomado d’ingénieur technique ou d’architecte technique, d’une durée de 2 ou 3 ans, inclut des enseignements généraux ou orientés vers la préparation d’une activité professionnelle . Des passerelles permettant l’accès à un second cycle sont prévues pour certaines spécialités.

- la licenciado (équivalent du bachelor) qui s’effectue en 4 voire 5 ans ce qui complique un peu les choses puisque la plupart des pays européens ont adopté un premier cycle en 3 ans.

- le magister ou diploma de especialización (équivalent du master) en 2 ou 3 ans.

- le doctorado (équivalent du doctorat) en 2 ou 3 années d’études.

L’année universitaire

En Espagne, les cours universitaires débutent généralement la première semaine d’octobre et se termine vers la fin du mois de juin. Il existe deux périodes de vacances : celle de Noël (2 semaines fin décembre - début janvier) et celle de Pâques (une semaine entre les mois de mars et d’avril).

À la loupe : le vocabulaire universitaire

Le crédito (crédit) est l’unité de valoration des enseignements reçus. Il correspond à 10 heures d’enseignement théorique ou pratique.

Les asignaturas (matières d’enseignement) sont de plusieurs sortes :

- asignaturas troncales, matières devant obligatoirement être incluses dans tous les plans d’études de toutes les universités conduisant au même titre officiel. Elles représentent 30 % de enseignements du premier cycle et 25 % du second cycle.

- asignaturas obligatorias, matières que l’étudiant doit obligatoirement suivre dans son université. Mais cela ne signifie pas que toutes les universités incluent ces matières dans leurs plans d’études.

- asignaturas optativas, matières établies librement par l’université.

- asignaturas de libre elección auxquelles tous les plans d’études doivent inclure au moins 10 % de leurs crédits. Il peut s’agir de matières, de séminaires ou d’autres activités.

Pour plus d’informations sur le système d’enseignement supérieur espagnol, consultez les sites suivants :

- le ministère de l’Education et de la Science

- le réseau des universités espagnoles.

Dans la même rubrique

Guide pratique :